Marcelle

Hey mes amours!

J’espère que tout va pour le mieux de votre côté!
Moi j’ai une pêche de folie ces derniers jours j’ai booké mes prochaines vacances pour la fin du mois (celui ou celle qui devine la destination gagne un cadeau haha) et les températures sont en train de remonter à Paris.
Bref, je suis Happy!

WILD & THE MOON

Hey Lovers,

Je sais que je n’ai rien posté depuis bientôt une semaine mais j’ai une bonne excuse; j’ai bossé tous les jours ces deux dernières semaines (je suis pire qu’exploitée haha).
En plus j’ai enfin acheté mon nom de domaine, c’est fini le .wordpress, FINALLY! 
Je suis aussi en pleine préparation d’un nouvel onglet sur le blog (il faudra attendre le 1er avril, non, ce n’est pas une blague! hahah)

Mon ami “IMA”

Hey, hey, hey!

Ce lundi on se retrouve autour d’un repas végétarien, plus healty tu meurs!
C’est à l’IMA, pour les plus intimes; l’AMI (vous comprendrez une fois à l’intérieur) que l’on se retrouve.
C’est via instagram que j’ai découvert cette cantine méditerranéenne végétarienne.
Bien que je ne le sois pas, j’ai nettement restreint ma consommation de viande ces dernières années pour des raisons d’éthique.

BONDI

Quand l’Australie s’invite à table à Casablanca, ça donne naissance au Bondi Coffe kitchen.

Avec sa petite terrasse intimiste et ses longues tables, ce coffee shop niché dans les petites ruelles de Casablanca, nous donne l’impression d’être le temps d’un petit dej’ ou d’un lunch à des milliers de kilomètres du brouhaha quotidien de la ville.
Parfaitement situé dans le quartier Gauthier, c’est là que j’ai décidé de prendre des forces avant d’affronter les soldes marocaines avec ma petite soeur.

Error 404

Sometimes, you will just have to push the good door. It’s what I made on Monday, December 28th, 2015, while pushing the door of 69 rue des Gravilliers, I found myself, plunged into the universe of Marrakesh, the city of North West Africa which never sleeps, the city of the snake charmers,  the middle-souk the middle-labyrinth, of the oriental street food, the storytellers of the place Jemaa-el-fna, his sellers of fresh orange juice, his tattooers of henna, his marabouts and the singers of Halka, and his desert Agafay, the stars land.
404, nothing of its name led to predict such a discovery, a warm marvel hidden in the Parisian labyrinth.
404 it is this restaurant which takes you far, very far from this wintry cold. 

It’s the restaurant which I recommend to every person wishing to escape for a moment!
To begin I took an assortment of tapas; lenses in salad, the salad of Zaalouk, the salad Méchouia and the salad in the Moroccan.
As dish I took an earthenware cooking pot of lamb in the prunes about which I am crazy!
A delight! I nevertheless had difficulty in finding a restaurant where it is as well good as in the country, and I was conquered! We finish with a small traditional tea on the background of Dana Dana de Cheb Rayan.

Parfois, il vous suffira de pousser la bonne porte. C’est ce que j’ai fait lundi 28 décembre 2015, c’est en poussant la porte du 69 rue des Gravilliers dans le Marais que je me suis retrouvé là, plongée dans l’univers de Marrakech, la ville d’Afrique du Nord Ouest qui ne dort jamais, la ville des charmeurs de serpents, du mi-souk mi-labyrinthe,